transferts polaroid

Pour effectuer le transfert il faut:

2 cuvettes, des ciseaux, un papier récepteur et des pinceaux et de l'eau! Une petite quantité d'eau est placée dans les cuvettes.

Un papier récepteur est placé dans la cuvette à température ambiante afin qu'il soit humidifié avant l'opération. L'eau est à température ambiante.

La photo est découpée afin d'enlever les bords blancs.

Certaines personnes décollent le papier autour afin de garder une marge.

Pendant les 5 premières minutes du développement de l'eau est mise à chauffer. L'eau de la première cuvette sera aux alentours de 40-50°. Plus chaud cela risque de détruire la gélatine. La température idéale dépend des émulsions. Elle est déterminée par l'expérience!

Laisser tremper la photo environ 1 minute dans l'eau de la première cuvette (chaude). La retirer et séparer le dos de la photo. Il va rester partiellement (ou non) une couche blanche.

Le dos peut être mis de côté. L'émulsion est toujours collée au support transparent.

Il est important que le papier reste humide. Le replonger partiellement dans l'eau permet de décoller l'émulsion. En le déplaçant cette dernière va bouger et on peut bien positionner le photo.

Avec un pinceau enlever les derniers plis gênants. Il est aussi possible d'en faire d'autres, de déchirer l'émulsion.

Terminer toujours avec la feuille hors de l'eau: lorsqu'elle est dans l'eau, elle se décolle. Il est prudent de ne pas plonger toute la photo à la fois: elle va se décoller complètement et sera très difficile à récupérer, si on y arrive!

Replacer la photo dans la cuvette d'eau chaude, partie transparente dessous. La couche blanche va se détacher. Il est possible de l'aider avec un pinceau. J'utilise un pinceau plat pour aquarelle.

Avec l'eau chaude l'émulsion va, à son tour, commencer de se détacher du support par les bords. 

Avec le film 2.0 je laisse le pola dans l’eau 1mn et le sépare sous l’eau doucement: le blanc reste sur le support et la colle part plus facilement

Pour faciliter le séchage je collais la photo sur une plaque en bois sur les 4 côtés avec une bande de papier qui sert à coler les feuilles d'aquarelles ou le dos de passepartouts simples. Afin d'éviter que des traces de bois ne remontent sur la feuille, pouvant réduire sa durée de vie, j'utilise désormais une vitre, tout simplement un grand cadre pour affiche ou poster.

sortir la photo de la cuvette, sortir la feuille également. Je la mets penchée avec le bas de la feuille dans l'eau et appuyée sur le rebord de la cuvette. Positionner la photo sur la feuille, côté émulsion contre la feuille (donc en dessous). Je la place plutôt vers le bas à gauche.

La intervient une phase délicate. Il faut retirer le support transparent. Je je fais glisser vers le haut à droite. L'émulsion va suivre mais elle va quand même accrocher. Je la retiens un peu.

Une fois ce support ôté, un voile peut rester sur l'émulsion. Le retirer en s'aidant du pinceau.

Il reste encore le négatif qui a été mis de côté... et à imaginer son utilisation!

Appareils série 600 et films Impossible Project